Accueil > Le saviez-vous


Petite histoire du phénix


Cette sculpture emblématique de l'université, de 7,80 m de hauteur, 2,80 m de largeur, fut commandée par Henry Bernard à Louis Leygue en 1953 pour symboliser la renaissance de l'université après la destruction de 1944. Œuvre monumentale de bronze, elle représente trois flammes gigantesques surmontées de l'oiseau nimbé de rayons qui prend son envol. Son auteur, Louis Leygue (1905-1992), est un sculpteur internationalement reconnu. Reçu premier au concours de l’École Supérieure des Arts décoratifs, il obtient en 1931 le Grand Prix de Rome de sculpture et part à la Villa Médicis où il rencontre Charles-Émile Pinson (l'auteur des sculptures qui ornent les piliers de la galerie vitrée).

Louis Leygue est très marqué par la guerre : arrêté pour acte de résistance en 1941, il est emprisonné à Fresnes puis en Allemagne. Libéré et rapatrié en 1943, il termine la guerre en tant que professeur à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts. En 1947, c'est lui qui est chargé de réaliser un monument pour le mémorial des déportés de Nantua

projet sans phenix

Projet de construction de l'université de Henry Bernard (1948) sans le phénix (plan conservé à la bibliothèque universitaire Pierre Sineux)

Sur son premier projet de 1948, Henry Bernard n'avait pas prévu de statue monumentale à l'entrée du campus mais une ouverture en forme de demi-lune ouvrant sur un jardin « à la française » traversé par une sorte d'allée cavalière. C'est en 1953 qu'apparaît le projet d'y installer un « signal » (terme utilisé par Henry Bernard) monumental. Louis Leygue y travaille pendant plusieurs années. Aujourd'hui encore, l'atelier-musée de Naveil (Loir-et-Cher) conserve plusieurs maquettes et essais de plâtre (pour en savoir plus) L'œuvre devait être livrée pour l'inauguration officielle de juin 1957, mais la réalisation prit du retard, et elle ne fut finalement installée que l'année suivante.

Une autre université utilise le phénix comme emblème, celle de Chicago. Adopté dès 1910, il symbolise la renaissance de la ville et de l'université après le grand incendie qui détruisit l'agglomération en 1871.

phenix

Photographie de Pierre Allard (1959) provenant des collections du Musée national de l'Éducation


Télécharger la page

Dernière modification : 7 avril 2020



UNICAEN
Université de Caen Normandie
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 CAEN cedex 5